Tour d’horizon

Une autre façon de travailler

AndJOY n’est ni une agence, ni un service de freelance. Nous sommes une collective d’experts qui peut vous apporter tous les services d’une agence avec la réactivité et l’engagement d’une équipe d’indépendants.

Le conseil est à la base de chaque projet que nous traitons. Nous pouvons ainsi compléter vos équipes en apportant une fonction de consulting en communication interne et/ou corporate.

Nous pouvons également monter une équipe ad hoc pour réaliser l’ensemble d’un projet. Nous intégrons alors différents profils : direction artistique, maquettiste, développeur, rédacteur, community manager, consultant RP, etc.

Nous sommes flexibles : vous pouvez faire appel à une, deux, trois ou six personnes selon vos besoins.

Nous sommes fidèles : nous reconduisons toujours la même équipe sur vos différents projets.

Nous sommes enthousiastes : nous croyons que la qualité de la relation et aussi importante que l’expertise. C’est pourquoi tous nos intervenants ont plaisir à travailler ensemble (pas de nouveaux venus, nous nous connaissons tous depuis des années !) et à accompagner votre projet.

marque employeur

La marque employeur à la croisée des cultures

Comment attirer et fidéliser des collaborateurs aussi différents que des anglais, des brésiliens, des chinois ou des indiens ? La marque employeur doit-elle promouvoir l’unité ou la diversité culturelle ?

Pour répondre à ces questions essentielles liant marque employeur et interculturalité, Sandrine Lorge a réalisé un travail de recherche dans le cadre d’une reprise d’étude au Celsa. Ce travail s’appuie à la fois sur des recherches universitaires et sur des cas concrets d’entreprises. Présenté fin novembre, le fruit de cette étude fera l’objet d’un digest début 2020. N’hésitez pas à prendre contact si vous souhaitez avoir une première présentation de cette analyse.

nous croyons…

Quand communication rime avec vision

La communication est au cœur des mutations sociales, économiques et technologiques de notre environnement. Elle évolue avec le changement. Elle suit, elle accompagne, elle prépare aux mutations. Comment imaginer dès lors que notre vision de notre métier puisse rester statique ?

Nous croyons qu’il n’existe pas de temps séparés pour étudier et pour travailler. Nous croyons que dans nos métiers, le questionnement doit être permanent. Nous croyons que la formation doit être continue et en continue. Que tout au long de notre vie professionnelle, nous pouvons continuer à nous former et à étudier.

Le programme est certes ambitieux mais tellement nécessaire et enrichissant. Garder un temps pour étudier tout en exerçant son activité professionnelle permet de faire en permanence le lien entre la théorie et la pratique. Deux dimensions qui n’ont ni les mêmes impératifs, ni le même rapport au temps. Le temps universitaire est par essence long, mais il a ce magnifique avantage de pousser au questionnement. Vous arrivez avec un plan d’action en trois parties et on vous demande de reposer une problématique et différentes hypothèses de travail. Cet échange entre deux mondes oblige à penser autrement, à faire un pas de côté, à reconsidérer le contexte. La lecture d’un ouvrage d’un sociologue donne une nouvelle dimension aux enjeux que vous vivez au quotidien. Cette hauteur de vue est une chance pour vos futures recommandations.

Nous croyons que repenser le rapport au travail c’est aussi repenser la place de la formation. Pas seulement en début de carrière, mais aussi tout au long de sa carrière.

Il fait bon y travailler

Lounge, jazz et détente au 58, le bar très cosy du Crowne Plaza Neuilly

Mercredi 18h, en route pour le Crowne Plaza de Neuilly et son bar ambiancé, le 58. L’atmosphère est jazzy, brune et pourpre. Il flotte comme un air lounge qui cadre bien avec un rendez-vous pro de fin de journée. Le lieu est encore calme, et pourtant un petit orchestre joue et invite à la détente. Je prends place au fond du bar.

Mon rendez-vous arrive et me présente le patron des lieux qui me confirme qu’en journée de nombreux freelances viennent travailler là et recevoir leurs rendez-vous. Je ne suis pas surprise. Le lieu aide à la concentration. Apparemment le nec plus ultra du Crowne Plaza Neuilly c’est sa grande terrasse, grand patio ouvert sur le 58. J’imagine qu’aux beaux jours se doit être le paradis de bosser ici.
En résumé :

Café à partir de 5 €, accueil chaleureux sans en faire trop (oui, même le patron), lieu très agréable façon Purple rain. Ambiance musicale jazz, bossa et autres réjouissances tous les mercredi et carte le midi qui gagne à être connue.

Deux bémols : l’accès Wifi pourrait être amélioré, j’ai un peu galéré, et pour rejoindre ce paradis il faut atteindre le Boulevard Victor Hugo à Neuilly ce qui n’est pas facile d’accès pour tous les parisiens.